Situé quelque part dans le monde, Another Pensionnat n’accueille pas des personnes normales...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Another Pensionnat V2 - Venez incarner votre personnage invité et vivre une aventure riche en rebondissements ♥️

Partagez | 
 

 Au bout de la nuit [PV Amadeus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Féminin Messages : 91
Inscrit(e) le : 08/07/2014
Age : 21
Fonction : Elève
Disponible pour Rp ? : Oui

Mon personnage
Amour: Célib'
Relations:
Pouvoirs & Dons:
avatar
Fondatrice &' Bloody Wolf ♥
Khalesi Ookami
MessageSujet: Au bout de la nuit [PV Amadeus]   Mer 16 Juil - 18:17

Au bout de la nuit...


L'air frais de la nuit... hmm... Parfum doux de liberté et me voilà donc sur le point de quitter le pensionnat pour me rendre en ville, sans que personne ne s'en aperçoive. Du moins, je n'oserais pas imaginer la sacrée punition que je risquais d'avoir si je me faisais prendre en train de quitter la pension durant la nuit ... Mais enfin bon, ce n'est pas bien grave, au moins je pourrais prendre l'air. Souriant paisiblement, je m'arma de discrétion, vêtue d'une petite tenue traditionnelle que je porte très souvent : Image

Traversant les longs couloirs d'Another Pensionnat, j'y étais installée depuis peu et il faut dire que parfois il m'arrivait de me perdre dans ses longs couloirs dont je ne connaissais pas parfois la fin, parfois on dirait même que ses couloirs font des minutes et des minutes de marche avant d'arriver au bout juste pour aller ouvrir une porte et se tromper finalement de salle. Mais ! Heureusement que les sens d'animal me permettent de ne pas me perdre trop souvent.
Alors que je continuais ma petite promenade, mon coeur battant la chamade dans l'espoir de ne pas me faire surprendre par un membre du personnel surveillant... Plissant les yeux, j'utilisais ma vision nocturne dans l'espoir d'y voir plus clair pendant qu'il faisait le noir complet.

Une fois sortie du Pensionnat je pris donc la direction de la ville, faisant confiance à mon instinct je pensais avoir prit le bon chemin au lieu d'aller me perdre dans un coin perdu du continent parallèle. Soupirant doucement, je prenais alors un grand bol d'air frais avant d'apercevoir au loin les lumières brillantes de la ville : C'est là ! Je me mis alors à accéléré le pas un peu plus vite, malgré la nuit j'arrivais à me repéré, un peu avec difficulté, mais j'y arrivais.
Peu de temps après je m'étais rendue alors en ville, croisant quelques couches tard qui marchaient tranquillement dans la rue. Je souriais doucement avant d'arriver au bord de la plage, là, je pouvais sentir pleinement le sentiment de liberté et de sérénité. Entendant le bruit de la mer qui était un peu agitée je vins alors à m'approcher de l'eau, sentant une présence beaucoup plus proche que ce que je ne pensais.  

·•●oO________________Oo●•·