Situé quelque part dans le monde, Another Pensionnat n’accueille pas des personnes normales...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Another Pensionnat V2 - Venez incarner votre personnage invité et vivre une aventure riche en rebondissements ♥️

Partagez | 
 

 Si près du ciel. [pv : Khalesi Ookami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Masculin Messages : 29
Inscrit(e) le : 12/08/2014
Fonction : élève !
Disponible pour Rp ? : Yes ♥

Mon personnage
Amour: Célibataire
Relations:
Pouvoirs & Dons:
avatar

Aoshiki Madara
MessageSujet: Si près du ciel. [pv : Khalesi Ookami]   Mar 19 Aoû - 21:08





Si près du ciel
Aoshiki & Khalesi






Sereinement, je montais les marches qui menait au toit du pensionnat. Ça ne faisait que très peu de temps que je venais de m'y installer, et j'avais déjà visité au moins la moitié de l'établissement. Les personnes que j'avais rencontrées jusqu'à présent étaient agréables, ma chambre était superbe... Bref, depuis que j'avais traversé ce mystérieux portail, tout allait pour le mieux. Seulement, je n'avais pas encore assez d'amis à mon goût. La preuve,  j'étais seul en actionnant la poignée de la porte métallique, situé en haut des escaliers dont j'étais enfin venu à bout. Alors que je poussais la porte, la douce lumière du soleil couchant vint m'éblouir, et je plaçais par réflexe mon bras au niveau de mes yeux pour me faire de l'ombre, avant de refermer l’accès derrière moi.

Une fois habitué à la luminosité, j'avançais de quelques pas surs, un léger sourire aux lèvres.
En plongeant mes mains dans mes poches je sentis du bout des doigts le fil de mon casque, que je portais autour du cou, puis mon MP4, dont la batterie était certainement épuisée. J'approchais alors du bord de la plateforme et m'arrêtais pour admirer le paysage crépusculaire. C'était superbe... Je me sentais proche du ciel, et cette sensation originale m'amusait. Le sourire sur mon visage s’agrandit et le soleil qui achevait sa course au loin se refléta dans mes yeux rouges pour leur donner des reflets vermeils. Je levais alors la tête vers les nuages qui se déplaçaient en masse sur un fond orangé, et plongeais ma main dans mes cheveux pour les ébouriffer. Le crépuscule m'aura toujours fasciné. Il faut dire qu'en général, je suis facilement impressionnable, mais la, n'importe qui se serait arrêter pour contempler le panorama.

Soudain, une idée probablement un peu enfantine me traversa l'esprit. Celle de regarder le ciel en position allongé. Quand j'étais enfant, je le faisais souvent lorsque j'étais triste ou en colère, car le ciel agissait sur moi comme un calmant. Or, en cette fin d'après midi, c'était différent. Je me sentais bien. Je pris alors mon inspiration, et m'allongea sur le dos, la tête posé entre mes bras. Le sol était chaud et une douce brise caressait ma peau. C'était une sensation agréable, semblable à une berceuse muette. Pourtant je ne pouvais m'endormir. Je ne pouvais pas fermer les yeux face à ce ciel si beau qui s'offrait à moi.
Le sourire toujours aux lèvres, j'attendais que la nuit tombe avant de regagner ma chambre, quoi que, je pourrais toujours rester un peu plus longtemps pour admirer les étoiles...


·•●oO________________Oo●•·